Conférence | Sport et travail à outrance : mythe ou réalité ?



Début:
28 septembre 2021, 18 h 30 min



Des étudiants en Licence « Management du Sport » de la Filière STAPS, avec le soutien de la Fondation partenariale, ont le plaisir de vous inviter à une conférence-débat sur la thématique :

Sport et travail à outrance : mythe ou réalité ?
le mardi 28 septembre à 18h30
Faculté des Sciences et Techniques – Lieu de la vie étudiante (Bâtiment B)

Participation gratuite sur inscription en ligne via ce lien.  

 

Cette conférence, organisée par des étudiants en Licence « Management du Sport » à la Faculté des Sciences et Techniques portera sur la dépendance à la pratique du sport (connue sous le nom de bigorexie) et au travail (le présentéisme).

Différents intervenants du monde médical, sportif et universitaire échangeront sur les causes et conséquences de ces dépendances et témoigneront de leurs expériences.

Vous aurez la possibilité d’interagir tout au long de la conférence par le biais de Wooclap et de poser des questions aux différents intervenants.  

 


Avec la participation de :

David AUTHIER, Maitre de conférence en Sciences de l’éducation et de la formation

Dr Eric CHARLES, Psychiatre au Centre Hospitalier Esquirol de Limoges et membre du staff médical du Limoges CSP

Wilfried MARTIN, Ancien quintuple champion du monde de Kickboxing.

 

Introduction :

Gaëtan ANDRE et Margaux NADOT, Etudiants en STAPS Management du Sport

Animation :

Sabine CHAVINIER-RÉLA, Maitre de conférence, Université de Limoges


La table ronde sera suivie d’un cocktail offert par la Fondation partenariale de l’Université de Limoges.

Participation gratuite sur inscription en ligne via ce lien.  

 

Renseignements :

Gaëtan ANDRE : gaetan.andre@etu.unilim.fr; 06 17 54 53 16
Margaux NADOT : margaux.nadot@etu.unilim.fr; 06 18 27 63 54

 

 

 

Le « pass sanitaire » sera mis en place pour cet évènement. 
La conformité du certificat sera vérifiée à l’entrée selon les règles sanitaires en vigueur. La vérification ne permet ni d’avoir accès, ni de stocker vos données médicales.