Conférence | L’esport pèse dans le game : écuries et clubs du territoire

L’ALIPTIC et la Fondation partenariale de l’Université de Limoges ont le plaisir de vous inviter à une conférence-débat autour de la thématique de l’esport :

«  L’Esport pèse dans le game : écuries et clubs du territoire »
Conférence & démonstrations

mardi 5 octobre à 18 heures
à l’Espace Simone Veil
(2 rue de la Providence, Limoges)

 

Participation gratuite sur inscription en ligne


Loin d’être un phénomène nouveau ou un simple phénomène de mode, l’esport a su ces dernières années se faire une place dans le monde sportif. Un secteur en plein essor, l’esport attire aujourd’hui autant de passionnés que le sport traditionnel.

Quelles sont les parallèles entre le sport virtuel et le sport réel ? Quelles sont les dernières technologies liées à la simulation pour toujours plus approcher le virtuel de la réalité ?

Lors de cette rencontre, écoutez les interventions des différents représentants du monde de l’entreprise, du sport et de l’université. Découvrez les pépites de l’esport de notre territoire et les témoignages de clubs professionnels.

La table ronde sera suivie de différentes démonstrations autour de l’esport avec la possibilité de tester un simulateur de pilotage. Réservez dès maintenant votre créneau pour vivre une expérience de course automobile virtuelle.

Inscrivez-vous à cette conférence en suivant ce lien.


Avec la participation de :

Robin Bondon, Directeur esportif de Race Clutch

Pierig Bobet, Directeur Fondateur de Simersion

Pierre Fargeaud, Directeur général du CSP

Introduction :

Alexis Mons, Président de l’ALIPTIC

Animation & conclusion :

Jean-François Brocard, Maître de conférences au CDES, Université de Limoges


La soirée se terminera autour d’un cocktail offert par la Fondation partenariale.

 

 

Participation gratuite sur inscription en ligne dans la limite des places disponibles.

 

Le « pass sanitaire » sera mis en place pour cet évènement. 
La conformité du certificat sera vérifiée à l’entrée selon les règles sanitaires en vigueur. La vérification ne permet ni d’avoir accès, ni de stocker vos données médicales.