Stéphane Bourdareau : « Le soutien aux étudiants et aux structures qui les accompagnent fait partie de nos priorités. »

Le Crédit Agricole Centre Ouest, membre fondateur historique de la Fondation partenariale, fait un don de 6000 euros pour soutenir les étudiants en situation de handicap à l’Université de Limoges.
Rencontre avec Stéphane Bourdareau, Directeur du Développement Humain au Crédit Agricole Centre Ouest.

 

Monsieur Bourdareau, le Crédit Agricole Centre Ouest vient de faire un don de 6000 euros pour soutenir les étudiants en situation de handicap à l’Université de Limoges. Cet engagement s’inscrit dans votre politique RSE au sein du groupe. Pouvez-vous nous en dire plus ?

La « raison d’Etre » du Groupe Crédit Agricole « Agir chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de la société. » comporte effectivement de nombreux engagements en matière de soutien à notre territoire.
Le soutien aux étudiants et aux structures qui les accompagnent fait partie de nos priorités.
Notre accord d’entreprise sur le handicap et la solidarité illustre parfaitement cette préoccupation. Il a été renouvelé plusieurs fois et comporte parmi ses axes prioritaires, le recrutement direct et la formation en alternance.

Quand nous avons été alertés par le Carrefour des Etudiants de l’Université que le nombre d’étudiants en situation de handicap accompagnés avait fortement progressé durant les cinq dernières années et que la situation sanitaire que nous traversons risquait encore d’aggraver cette tendance, nous avons décidé de consacrer une partie du budget 2021 de notre mission handicap à soutenir les actions de cette structure.

Par ce don, nous souhaitons ainsi réaffirmer notre engagement sur un des domaines du volet « Social » de notre politique RSE, celui de l’égalité des chances et le soutien aux jeunes en difficulté.

 

Au sein du Crédit Agricole Centre Ouest, la cellule « Handicap et Emploi » œuvre pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Avec un taux d’insertion supérieur à 9 % en 2019 vous vous démarquez de la moyenne nationale qui est inférieure à 4%. Quelle est la clé de réussite de votre entreprise en la matière ?

Depuis 2006, via la Mission « Handicap et Emploi au Crédit Agricole » (HECA), toute notre entreprise s’est mobilisée en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap et mène des actions en matière de formation, de recrutement direct, de maintien dans l’emploi de nos salariés.

Bruno Gardic, en charge de la mission « Handicap » au sein de notre Caisse régionale, agit en permanence sur l’ensemble des leviers susceptibles de favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap.
Son rôle est d’être présent sur le terrain en interne et en externe pour :

  • communiquer et sensibiliser nos salariés et nos partenaires extérieurs ;
  • participer aux actions de recrutement, soit directs, soit par le biais de l’alternance ;
  • accompagner nos salariés dans le maintien dans l’emploi en cas de survenance d’un handicap ;
  • mener des actions de prévention dans le cadre du volet « Solidaire » de notre accord notamment en matière de lutte contre le cancer.

La clé de notre réussite, c’est finalement la conjugaison de toutes ces actions de terrain, un accompagnement de proximité et une grande réactivité pour traiter les situations individuelles et surtout une implication de tous les acteurs de notre entreprise, de la Direction Générale, aux managers et à l’ensemble de nos salariés.

Au total, nous avons réussi depuis quelques années à maintenir un taux d’emploi largement supérieur au taux de 6 % imposé par la loi.
Nous souhaitons poursuivre nos efforts dans ce domaine et le Crédit Agricole Centre Ouest restera largement ouverte à cette cause qui fait partie intégrante de ses valeurs.

 

L’Université de Limoges compte plus de 350 formations diplômantes, dont des formations dans le secteur bancaire. Le Crédit Agricole Centre Ouest, fait-il appel aux étudiants de l’Université pour des stages ou de l’alternance ? Quels profils recherchez-vous ?

Au sein de notre Caisse régionale, nous avons la chance de regrouper de nombreux métiers, ce qui offre de nombreuses possibilités de stage et contrats d’alternance, puis d’évolution professionnelle pour nos collaborateurs.

En 2020, malgré la crise sanitaire nous avons tenu à maintenir des liens étroits avec les établissements scolaires et bien sur l’Université de Limoges.

Nous avons ainsi accueilli 38 stagiaires et 40 alternants dans nos différentes unités.

Une grande partie de ces étudiants développent un profil commercial dans notre réseau d’agences : nous avons chaque année des alternants en contrat de professionnalisation en licence « Assurance Banque-Finance-Conseiller commercial Clientèle ¨Particuliers » à l’IUT du Limousin.
D’autres alternants sont affectés dans des services fonctionnels nécessitant de plus en plus d’expertise (Finances, juridique, ressources humaines, communication, marketing, etc…)
Le niveau requis pour l’alternance est la licence, mais nous accueillons également des cursus de Master comme le Master 2 « Banques Risques et Marchés » de l’Université de Limoges.

A signaler que notre accord d’entreprise sur le handicap et la solidarité prévoit également l’accueil d’étudiants en situation de handicap et nous mettons tout en œuvre pour les intégrer dans les meilleures conditions possibles.

Nous sommes le premier « employeur » du secteur de la Banque-Assurances sur notre territoire et nous proposons de réelles perspectives de carrière pour les personnes que nous recrutons.

 

 


Interview réalisée en janvier 2021