Eric Bessaudou « Je vois avec plaisir que sur notre territoire existent de nombreuses initiatives »

Pendant longtemps animateur Innovation chez Legrand, aujourd’hui conseiller bénévole en créativité et entrepreneuriat, Eric Bessaudou anime plusieurs chroniques sur RCF Limousin autour des thématiques qui lui sont chères, à savoir l’innovation et la créativité. Et puisque la Fondation adhère également à ces concepts qui représentent l’ADN des projets qu’elle porte, nous avons souhaité en savoir plus. Rencontre.

 

Eric, Créascopie est une chronique mensuelle sur RCF en Limousin que vous animez depuis le mois de septembre. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette émission, sa thématique, son public ?

Cette chronique s’adresse à tous les auditeurs de RCF en Limousin. La thématique que j’ai choisie d’animer, est une que je connais très bien, à savoir tout ce qui concerne la posture créative et l’innovation. Dans Créascopie, dont la baseline est «Coup de projecteur sur celles et ceux qui animent la créativité et l’innovation sur le territoire du Limousin », on parle avant tout des accompagnateurs, des gens qui font la promotion de la créativité et de l’innovation. Avec cette émission, je souhaite faire connaitre et intensifier la part de l’humain dans ces domaines. Elle met donc en avant des témoignages et des façons de faire qui sont avant tout basées sur des expériences humaines. 

[NDL : La chronique Créascopie est diffusée le troisième ou quatrième lundi du mois à 12h15]

 

Depuis le mois de décembre, vous animez également un autre format qui parle des innovations et de leurs auteur(e)s sur notre territoire. De quoi s’agit-il ?

Effectivement ce second concept qui s’intitule « Racontez-nous vos innovations » met en avant des témoignages et des histoires d’innovation relatées par les personnes qui en sont à l’origine. Contrairement à Créascopie, ce ne sont pas les gens qui animent, mais celles et ceux qui créent, qui sont dans ce qu’on appelle « l’effectuation », la mise en oeuvre d’une idée originale.
Cette émission s’adresse notamment aux jeunes qui, issus de l’université, de laboratoires et de concours par exemple, créent leur startup ou sont à même de mettre en oeuvre leur idée.
En décembre, j’ai reçu trois jeunes filles qui ont eu l’idée d’une future entreprise [NDL : dans la lingerie sur mesure] qui s’appelle « Mes Lolos ». Elles participent d’ailleurs cette semaine à la StartupBattle organisée par l’ALIPTIC si vous souhaitez en savoir plus. Mes prochains invités seront d’ailleurs les vainqueurs de ce concours.

Il y a même un troisième concept baptisé « C’est pas moi qui vous le dis », une chronique au cours de laquelle je recevrai des invité(e)s qui raconteront comment elles ou ils ont mis en place une culture d’innovation basée sur de bonnes pratiques. On abordera donc les habitudes et les façons de faire qui permettent d’atteindre cette fameuse posture créative, tout en parlant également de culture et de diversité.
En janvier j’aurai ainsi le plaisir de recevoir une jeune Marocaine que j’ai pu accompagner quand elle était stagiaire chez Legrand et qui travaille maintenant à Montreal chez Desjardins en tant que conseillère en transformation numérique, en égalité homme-femme et en promotion de la créativité.

 

A votre avis, quelle est l’importance de sensibiliser les étudiants à l’innovation et la créativité dans leurs études ? 

Ma conviction est que c’est l’humain qui adopte cette posture créative, qui émet des idées qu’il transformera par la suite pour qu’elles deviennent des innovations. Je vois avec plaisir que sur notre territoire existent de nombreuses initiatives qui permettent aux jeunes de découvrir de manière assez ludique cette fameuse posture créative. Je pense bien évidemment au challenge étudiant Com.e.T – Communication et Territoire organisé par la Fondation partenariale, puis aux événements et dispositifs mis en place par d’autres acteurs, qu’ils soient institutionnels, tel que l’IAE, ou associatifs, tel que l’association limousine des challenges. On parlera d’ailleurs de Com.e.T avec vous, la Fondation, dans le prochain épisode de Créascopie qui sera diffusé lundi 21 décembre à 12h15. A ne manquer sous aucun prétexte !

 


 

Le mot de l’équipe de la Fondation : 

Pour ceux qui connaissent la Fondation, vous avez certainement déjà rencontré Eric, puisqu’il s’engage à nos côtés en tant que bénévole et nous soutient ainsi notamment lors de nos événements à destination des étudiants de l’Université de Limoges, tel que le challenge Com.e.T ou l’action solidaire « Pédalez pour la solidarité ». Nous remercions Eric pour son engagement et les nombreuses idées qu’il nous soumet pour toujours être plus innovant et créatif dans la mise en place de nos actions. 

 


Article publié en décembre 2020