Laurent Decaux : « Chaque année, nous avons environ 30 alternants au sein de la SHEM »

Laurent Décaux est directeur régional de la Shem Hydro, filiale du groupe Engie.

Nous avons posé 6 questions à notre membre fondateur historique, qui nous accompagne et soutient depuis notre création en 2011.
Quels métiers peut-on exercer au sein de Shem Hydro ? Quelles compétences recherchent-ils ? Les réponses dans l’interview ci-dessous.

 

 

Monsieur Decaux, si vous deviez présenter votre entreprise en un tweet, qu’écririez-vous ?

 

 

 

Pouvez-vous nous parler d’un événement phare ou d’un moment fort de votre société ?

Acteur économique du territoire où elle est implantée, la SHEM a initié « J’Entreprends », un programme de formation et d’accompagnement à la création d’entreprise pour les personnes éloignées de l’emploi. Après une première expérience réussie dans les Hautes-Pyrénées, la SHEM étend cette initiative en Corrèze.

Les critères de sélection des candidat(e)s sont notamment leur motivation, leur capacité à réaliser leur projet, leur volonté de créer leur entreprise sur le territoire corrézien. Ils ou elles bénéficieront pendant 6 mois d’un accompagnement collectif et individualisé sous forme d’un parcours de formation, d’un coaching et d’une mise en réseau avec les professionnels du secteur et des entreprises filiales du groupe Engie. Cette formation est totalement gratuite pour les candidat(e)s retenu(e)s. Elle s’appuie sur des ateliers collectifs de deux jours par semaine et un suivi individualisé, permettant de sécuriser son projet de création dans un espace de travail dédié et un esprit collectif. A l’issue de ces 6 mois, un suivi individuel d’un semestre sera assuré afin d’accompagner le (la) créateur(trice) dans les premiers mois de vie de son entreprise.

Un premier programme lancé en 2018 dans les Hautes-Pyrénées a permis à 12 porteurs de projets d’aller au bout de leurs rêves : création d’une entreprise de confection à partir de cuir végétal, confitures à partir de fruits moches, ouverture d’un établissement de restauration…

 

 

Quand on entend Shem Hydro, on pense à des métiers comme électricien ou mécanicien. Pouvez-vous nous en dire plus sur les métiers que l’on peut exercer au sein de votre structure ?

Les différents métiers usuels sont les suivants : Mécanique, Usinage / Soudure, Génie Civil, Génie Electrique (Courant fort et faible, HTA/HTB MT, Télécom, Automatisme), Sureté Barrage, Environnement, Science Politique et Juridique. Pour cela nous cherchons un savoir-faire en ingénierie, conception, construction, environnement, exploitation et maintenance (rénovation des usines, construction de nouvelles installations). […]

 

L’Université de Limoges compte plus de 16 000 étudiants et plus de 350 formations diplômantes. Quelles compétences cherchez-vous aujourd’hui dans les jeunes que vous recrutez ?

Nous recherchons régulièrement dans tous nos métiers. Mais, nous cherchons des profils qui respectent l’Engie LeaderShip Way.

 

 

Faites-vous appel à des stagiaires, des alternants ou des doctorants ? Si oui, quel est le moment le plus pertinent dans l’année pour vous envoyer des candidatures ?

Nous recrutons tous les ans de nombreux stagiaires et alternants, jusqu’à présent pas de doctorant. Pour autant, via notre chaire à Limoges nous travaillons avec des Post et des Doctorants. Chaque année, nous avons environ 30 alternants au sein de la SHEM soit 10% de l’effectif. Un gros effort sur la féminisation de nos métiers est réalisé à la SHEM avec des objectifs forts de tendre vers 40% de notre effectif. Un autre effort est fait, évidemment, en faveur de la non-discrimination quel qu’elle soit.

 

 

Quelle image représente le mieux votre entreprise et pourquoi ?

Un outil industriel de production ENR, dans un territoire Natura2000 réserve Biosphère reconnue par l’UNESCO lors d’essais d’une vanne de crue, le débit permet de remplir une piscine olympique toutes les 4 secondes.

#LeSaviezVous

56 usines et ses 12 grands barrages, répartis sur la chaîne des Pyrénées et les rivières du Lot et de la Dordogne, produisent une énergie propre et sans rejet de CO2, certifiée 100 % renouvelable par l’organisme de certification indépendant TÜV-SÜD.