Comment ces participants ont vécu l’aventure Com.e.T 2019


Faciliter la rencontre entre les étudiants et les entreprises de notre territoire, tel est l’objectif principal du challenge étudiant Com.e.T. Mais pas que ! Nous avons rencontré plusieurs participants pour savoir comment ils ont vécu l’aventure Com.e.T et pourquoi vous aussi, vous devriez participer à l’édition 2020 de ce challenge hors du commun !

 


 

Equipe Inte19, 1ère place du challenge

 

Nathan, Maxime, Valentin, Edouard, Maxime et Romain, de quelle(s) formation(s) êtes-vous issus ? Vous êtes en quelle année ?

Nous sommes à l’ENSIL-ENSCI (école d’ingénieurs de Limoges) tous en 4ème année en filière mécatronique.

Vous avez relevé le défi du Crédit Mutuel : « Accueil, écoute, qualité, solidarité : imaginez comment partager ces valeurs du Crédit Mutuel avec les jeunes Limousins. » Pouvez-vous décrire votre solution proposée en quelques phrases ?

Nous avons imaginé un assistant personnel dédié à la banque, en plus des fonctionnalités classiques d’un assistant personnel, Il permet notamment de communiquer avec son conseiller. Cet assistant peut être placé dans la maison et est contrôlé par la voix. Il peut vous informer sur le solde de votre compte, les actualités de votre banque, etc…

Quels sont selon vous les points forts du challenge Com.e.T ?

Les points forts du challenge COM.E.T sont pour nous :

  • L’organisation
  • Les intervenants (Canalsup, Eloquentia, Garage 2067…)
  • Les lieux d’accueil de chaque soirée
  • L’interactions avec les entreprises partenaires, pour les sujets et idées données…

 


Pascal Lienard, Directeur territorial du Crédit Mutuel Loire-Atlantique Centre-Ouest. Le Crédit Mutuel a lancé un défi aux équipes pour la première fois en 2019

 

Monsieur Lienard, c’est la première fois que votre structure a participé au Challenge Com.e.T. Pourquoi avez-vous décidé de lancer un défi aux équipes d’étudiants ?

Dans le cadre de notre présence à la Fondation de l’Université de Limoges, nous avons souhaité démontrer notre attachement à l’animation de la vie des étudiants et participer ainsi activement à leur prise de contact avec le monde de l’entreprise car il nous parait important qu’ils poursuivent leurs études « avec » les acteurs locaux de la vie de la cité. Pour nous, c’est une démarche d’entreprise citoyenne en lien direct avec nos valeurs RSE.

Qu’attendiez-vous de cette participation ?

Un retour des jeunes sur la manière de s’adresser à eux pour mieux les comprendre et être entendu.

 

Ce challenge est rythmé en 3 soirées pendant 4 semaines. Comment se sont passées vos rencontres avec les jeunes tout au long du challenge ?

Ce furent des moments privilégiés de découverte mutuelle qui nous ont rendu fiers de cette jeune génération qui nous prouve qu’elle a envie et se dote des moyens d’apprendre et de construire notre futur.

 

Quels sont selon vous les 3 points forts de ce challenge pour une entreprise ?

La mise en relation avec les étudiants.
La meilleure connaissance des personnes en charge du dossier à l’université (et réciproquement).
L’opportunité de partager un projet original aussi en interne dans l’entreprise.

 


La « Team Roquette » est arrivée 2ème sur le podium du challenge Com.e.T

 

Pauline, Roxane, Emeline et Vincent, de quelle(s) formation(s) êtes-vous issus ? Vous êtes en quelle année ?

Nous sommes tous de l’ensil-ensci. Roxane et moi sommes de la filière Electronique et télécommunication tandis que Emeline et Pauline sont en Mécatronique. Nous sommes tous les quatre en 5eme année.

 

Vous avez relevé le défi de la Laiterie Les Fayes : « Imaginez comment installer nos produits made in Limousin à Bordeaux et Clermont. Ou comment réussir à être chauvin Limousin sans être ennemi de nos voisins ? » Pouvez-vous décrire votre solution proposée en quelques phrases ?

Pour relever ce défi nous avons proposé de faire un interville virtuel à l’aide d’une application mobile. L’idée était de créer un challenge accessible à tous. Chaque activité fera gagner des points à sa ville. Pour les petits nous proposons des jeux rigolos (Angry Cows, Flappy Cows,…). Pour les plus grands, nous leur proposons de poster des phrases humoristiques sur la page laiterie les fayes. Plus elle est likée, plus on gagne de points. Le dernier jeu consiste à ramener sa bouteille en magasin pour gagner des points et sensibiliser à l’écologie.

Quels sont selon vous les points forts du challenge Com.e.T ? Recommanderiez-vous à vos amis de participer à la prochaine édition de Com.e.T ? Pour quelle(s) raison(s) ?

Le gros point fort c’est le contact avec de nombreuses personnes intéressantes et motivées. On fait des choses dont on n’a pas forcément l’habitude dans nos formations ce qui nous permet de nous diversifier. Mais surtout cela nous permet de passer de très bons moments et de bien rigoler. Je leur conseillerai effectivement de participer car cela permet une bonne ouverture d’esprit et une bonne séance de rigolade.


 

Emmanuelle Frugier, Directrice Communication et Relations Extérieures à Limoges habitat. Limoges habitat a participé pour la première fois à ce challenge.

 

Emmanuelle, c’est la première fois que Limoges habitat a participé au Challenge Com.e.T. Pourquoi avez-vous décidé de lancer un défi aux équipes d’étudiants ? Qu’attendiez-vous de cette participation ?

Nous trouvions l’idée intéressante. Il faut savoir se remettre en question et souvent les idées les plus pertinentes et innovantes sont extérieures à l’entreprise. En 2019, nous avons mobilisé nos équipes autour d’une stratégie jeunes : comment les attirer à Limoges habitat et surtout leur donner l’envie de devenir locataires. Ce défi est venu au moment opportun : des jeunes qui réfléchiraient sur une stratégie à destination des jeunes. Nous attendions de l’innovation, du dynamisme et de la bonne humeur et nous n’avons pas été déçus. Nous voulions aussi connaître leurs exigences en matière de logement, leurs besoins.

 

Ce challenge est rythmé en 3 soirées pendant 4 semaines. Comment se sont passées vos rencontres avec les jeunes tout au long du challenge ?

Les équipes étaient très différentes, certaines hyper motivées d’autres moins. Leur âge et leur dynamisme nous donne l’envie d’aller plus loin avec eux, de les accompagner dans leur parcours. L’oral est pour eux un autre challenge, nous avons longuement échangé à ce sujet. Ils sont preneurs de tous les conseils. En bref, ce fut un réel plaisir de les rencontrer et d’échanger avec eux. Il serait peut être nécessaire d’insister sur une visite de l’entreprise.

Quels sont selon vous les 3 points forts de ce challenge pour une entreprise ?

– visibilité

– innovation

– partage