Présentation- Film participation


Participation citoyenne pour une meilleure gestion des cours d’eau
Sous projet de la chaire Capital Environnemental et la Gestion Durable des Cours d’Eau

Emilie Crémin

Responsable scientifique

emilie.cremin@unilim.fr

Avec James Linton et Natacha Jacquin

Résumé

Participation citoyenne pour une meilleure gestion des cours d’eau
Sous projet de la chaire Capital Environnemental et la Gestion Durable des Cours d’Eau

La directive cadre sur l’eau (DCE)[1] fixe des objectifs ambitieux en termes de gestion équilibrée de la ressource en eau. L’objectif est d’atteindre un bon état écologique des eaux superficielles en améliorant l’hydromorphologie et la restauration de la continuité écologique des rivières. Au-delà des dimensions physico-chimiques sur lesquels des réglementations contraignantes espèrent agir et des arguments techniques, l’acceptabilité sociale des projets dépend également d’aspects culturels, historiques, paysagers et affectifs liés aux cours d’eau et aux représentations collectives. L’implication des usagers et des riverains dans la gestion du milieu fluvial semble à priori indispensable à la réalisation des objectifs de manière durable.

Après avoir identifié les grands enjeux environnementaux concernant les bassins versants de la Dordogne et de la Têt, il s’agit de comprendre comment les dimensions sociales et culturelles sont prises en compte dans la gestion de ces cours d’eau. L’étude s’intéresse particulièrement aux perceptions et aux représentations des cours d’eau et de la qualité de l’eau par les riverains, aux relations entre les individus ou les groupes avec l’eau, aux savoirs vernaculaires locaux, à la valeur accordée à la ressource, etc … La gestion technique des cours d’eau prend-elle en compte ces savoirs locaux ? Dans quelle mesure ?

Ce projet vise entre autre à évaluer l’implication et à expliquer les motivations de la participation des citoyens dans la gestion des cours d’eau pour atteindre leur « bon état écologique ».

Nous  avons aussi exploré des outils de gestion de l’eau adaptés aux dimensions sociales et culturelles des cours d’eau afin de concilier la diversité des savoirs scientifiques et locaux. Les outils engageant la participation du publique pourrait permettre de définir des projets de gestion raisonnés.

Pour cela, nous avons organisé une série d’ateliers participatifs dont la question directrice fut la suivante : « C’est quoi pour vous la rivière Dordogne ? ». Cette question fut au coeur de l’enquête menée le long de la Dordogne pour laquelle nous avons organisé 5 ateliers participatifs (réunissant près de 70 personnes). De plus, nous avons interrogé plus de 20 habitants de manière individuelle dans le cadre de leur choix.

Au cours des ateliers, les participants furent invités à produire des cartes mentales ou des croquis individuels et des cartes participatives en groupe. Ces travaux permirent de présenter les points de vues et de les mettre en commun pour produire un discours collectif et des scénarios sur lequel s’appuie la narration du film.

L’enquête semi-participative vise a permis d’explorer les perceptions des habitants de la vallée de la Dordogne concernant la rivière au bord de laquelle ils vivent leur quotidien. Les habitants ont témoigné avec enthousiasme de leur relation avec la rivière et le fleuve. Bien qu’ils résident dans des territoires aux paysages et aux spécificités agricoles et culturelles très variées, les ateliers participatifs ont montré que la rivière constitue un trait d’union entre les habitants de la vallée. Les participants aux ateliers ont rappelé l’histoire de cette rivière et ont mis en lumière de nombreux enjeux contemporains. Exprimant leur admiration pour ce cours d’eau, ils s’inquiètent aussi de l’évolution de son état écologique.

Enfin, nous avons réalisé une série de films documentaires présentant les ateliers participatifs organisés avec les habitants des vallées de la Dordogne. Les films documentaires issus de cette expérience espère servir d’outil et de support pour poursuivre les échanges entre riverains, des sources du Sancy jusqu’à l’estuaire en Gironde, lors de projection dans les communes longeant le fleuve. La production et la présentation de ces documentaires a pour but de susciter des connaissances et appréciations locales de la rivière, de montrer les dimensions sociales et culturelles de la rivière, d’améliorer la prise de conscience des habitants des enjeux liés a la rivière et de servir comme un outil de gestion afin de sensibiliser les habitants et de promouvoir leur participation pour une gestion durable des cours d’eau.

[1] http://www.eaufrance.fr/comprendre/la-politique-publique-de-l-eau/la-directive-cadre-sur-l-eau

Itinéraire du film

 

33 rue François Mitterrand
BP 23204
87032 Limoges - France
Tél. +33 (5) 05 55 14 91 00
université ouverte 
source de réussites